• Manu Dibango: Un an après, toujours pas d’hommage

    Auteur : Marie Claude | 24 mars 2021 | 398 vues
Un an déjà que la légende de la musique Manu Dibango a quitté ce monde. Le fameux coronavirus aura eu raison de ce monument. Retour sur les différents évènements de sa mort à aujourd’hui.

Le 24 mars 2020 un véritable drame frappe le 237. La légende Manu Dibango s’en est allé. Un communiqué officiel publié sur les réseaux sociaux fait circuler l’information. La situation est encore plus sombre car le monde est en plein confinement. Le coronavirus qui a emporté l’artiste oblige la population a se barricader, chacun chez lui. Pas donc moyen de réaliser un réel hommage à la dimension de l’illustre disparu.

86 ans sur terre et une soixantaine d’années dans la musique. Manu Dibango a surement été l’un des artistes les plus productifs de son temps. Le 27 mars 2020, il a été inhumé en France, au cimetière du Père-Lachaise dans la stricte intimité familiale. Le Cameroun paralysé par la pandémie en cours, fera son hommage officiel 07 mois plus tard. Une gerbe de fleur au couleur du drapeau sera déposée sur sa tombe par l’ambassadeur du Cameroun en France. Un acte sobre qui marque avec peine la grande perte qu’a subit la culture. Mais la situation sanitaire n’est vraiment pas adéquate.

Rien de spécial n’a pu être fait dans le pays par la suite. La dépouille de l’artiste ne peut non plus être acheminée dans son pays. Mais en France, le nom de papa Groove figure parmi les 318 noms proposés aux communes pour rebaptiser les rues et bâtiments publics.

Emmanuel N’Djoké Dibango de son vrai nom, est un monument qui s’en est allé et qui a un héritage colossale. Mais face  à la pandémie et les mesures restrictives, aucun hommage digne de lui n’a encore été fait. Il n’est pas pleuré à la dimension de son talent! Repose en paix Papa Groove.

Marie Claude

Tags :



Commentaire