• Télévision: 05 points chauds du multiplex de Samuel Eto’o

    Auteur : Marie Claude | 15 novembre 2019 | 299 vues

Ce 14 novembre, Samuel Eto’o a effectué un multiplex sur 04 chaines nationales camerounaises. Entre confidences et révélations, voici quelques points qu’on peut retenir de son passage.

Crtv, Canal2 International, Stv, et Vision 4. Le Ngambé a mobilisé de grandes chaines nationales ce jeudi pour venir verser tous ce qui était dans son cœur, et éclaircir toutes les polémiques. Nous avons sélectionné quelques temps forts de son passage à la télévision:

  1. Affaire Renaitre de Nathalie Koah: Au sujet du livre de son ex NK, le goléador a simplement dit: « Je ne parle jamais de cette histoire et je ne le ferai pas aujourd’hui. C’est une histoire sombre de mon passé… Beaucoup de gens ont été blessés par cette histoire. En premier, mon épouse, ma famille, ma fille aînée qui était déjà en âge de comprendre certaines choses (…). Ce sont des choses qui n’existent plus dans ma vie et ne reviendront plus dans ma vie. ».
  2. Affaire FECAFOOT: Le Pichichi admet qu’il a beaucoup bagarré avec Issa Hayatou quand ce dernier était président à la FECAFOOT car il n’était pas d’accord avec sa gestion; Et c’est pareil avec Tombi A Roko.
  3. Affaire Équipe Nationale: Samuel Eto’o dit qu’il n’a pas de problème avec ses anciens co-équipiers. Il s’est assis avec Rigobert Song et ils ont échangé sur les désaccords entre eux. Dans la nouvelle génération il soutient beaucoup le joueur Fabrice Olinga.
  4. Affaire Etienne Eto’o et U17: Le ngambé explique que c’est lui qui était visé implicitement quand on a renvoyé son fils de l’équipe alors qu’on l’avait déjà appelé. Donc les autres jeunes joueurs repartis avec Étienne, sont juste des « dégâts collatéraux ». Par contre, il tient a rappeler que le football jeune n’existe pas au Cameroun. Qui sera dans la jeune génération? Où va-t-on prendre les futurs stars de l’équipe nationale?
  5. Affaire Entraineur National: Le 9 souhaiterait que l’entraineur soit d’abord un camerounais. Ce serait un plus pour le pays d’avoir une personne qui connait le contexte. Par contre il trouve la récente candidature de Patrick Mboma prématurée: « J’ai reproché à Patrick beaucoup de choses dont la manière de faire (…) Vous ne pouvez pas critiquer un sélectionneur en disant qu’il n’a pas assez d’expérience pour être sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun et vous, quelques temps plus tard, sans expérience vous venez déposer votre candidature. Il y a quelque chose qui ne va pas. L’intérêt est où ? »  a-t-il déclaré.

Le passage du grand 9 a fait feu sur le net et dans les médias mes gens. Et vous, quelle partie de sa grande interview avez-vous retenu ?

Marie Claude


Commentaire