• Steve Fah lynché par les internautes pour avoir « mal parlé » à Richard Bona

    Auteur : Marie Claude | 7 janvier 2022 | 1 280 vues

Petite guerre entre Steve Fah et Richard Bona depuis quelques jours sur la toile. Chacun revendique la paternité de l’expression « Can sucrée ». Mais ce matin, un message de Steve Fah a réveillé la colère des internautes.

Qui a finalement créé l’expression « Can sucrée »? D’un côté Steve Fah réclame la paternité de cette expression. Il l’a grandement utilisé dans les différents spots Et de l’autre côté, Richard Bona qui se moque de lui, rassurant le public qu’il a parlé de « can sucrée » bien avant Steve Fah: « Juste après mon concert à Las Palmas le 15 octobre 2021. J’ai parlé de « CAN sucrée ». 02 mois plus tard, un zombie roublard est subitement créateur » avait-il écrit sur Facebook.

Steve Fah n’a pas voulu baissé la garde et en remet une couche ce matin à travers un post: « le véritable roublard c’est qui? Je dis et je répète « can sucrée » c’est Steve Fah. Montrez moi une seule capture où ce roublard parle de can sucrée! Le gars vient en 2021 montrer les CANNES A SUCRE que j’avais déjà montré en 2019 pour faire le lien avec la CAN. Petit tricheur. ». Un message qui va mettre le public en colère.

A travers les commentaires, les internautes ont lavé Steve Fah. Lui demandant de baisser d’un ton face au magistral Richard Bona. « Ce pays c’est vraiment pour les tintins. Voilà un individu qui traite le grand Bona on dirait son égal », « Je ne sais pas si tu peux balayer la cour de Richard Bona. Mais Facebook mélange vraiment tout le monde », « Tu ne vaut pas la cheville de Richard Bona, pauvre malheureux », C’est ton égal? pour que tu l’appelles petit tricheur. S’il se trompe vraiment tu le lui dis au lieu de l’insulter, alors même que tu ne peux pas porter son sac ». « Tu as besoin de la paternité de cette histoire de Can sucrée pour vivre alors que Bona n’a pas du tout besoin. Cependant il faut bien que tu saches rester à ta place car Richard Bona et toi n’évoluez pas dans la même dimension. A force de vouloir être partout et de fouiner tu multiplies tes chances de mal finir » peut-on lire dans les commentaires.

C’est chaud sur la page de Fah. Le gars a reçu une flopée de rappel à l’ordre. Bien que les sorties de Richard Bona ont le don de créer des polémiques, les camerounais cette fois reconnaissent sa valeur et son talent qui le hissent à un stade supérieur.

Marie Claude


Commentaire