• Sidiki Diabaté exclu des AFRIMMA à cause d’une accusation de violence conjugale

    Auteur : Marie Claude | 21 septembre 2020 | 586 vues

L’artiste malien Sidiki Diabaté a publié un communiqué à l’endroit des AFRIMMA. Il a été exclu des listes cette année à cause des accusations de violences conjugales dont il fait face.

C’est un vrai coup de couteau que reçoit le chanteur Diabaté en ce moment. L’un des chanteurs maliens les plus connus de sa génération est dans les problèmes. Depuis quelques semaines, il est accusé d’avoir battu sa compagne du moment Mariame Saw. La guinéenne a brisé le silence en postant des images de graves blessures sur son compte Twitter. Plusieurs autres personnes sont venus confirmer cette version des faits.

C’est pourquoi, les responsables d’organisation des AFRIMMA 2020 ont décidé de retirer l’artiste de toutes catégories de nomination, en attendant que l’affaire soit plus claire.

Pour l’instant le chanteur clame son innocence auprès de son public. Il a fait une publication dans ce sens sur son compte Facebook. « Je précise que pour l’heure, ce retrait de ma nomination intervient dans un moment de turbulences. Et jusqu’à preuve du contraire j’exige de tenir en compte  » La présomption d’innocence ». J’invite les organisateurs à être professionnels, et entrés en contact avec mon staff pour avoir des informations. Les faits reprochés sur ma personne ne sont pas avérés. Et c’est à la justice malienne de juger cette affaire. » a-t-il écrit.

Le gars semble choqué, et pense que ses fans doivent continuer à le voter malgré ce retrait. « Je précise encore dans cette affaire « Je suis innocent, et elle est un complot préparé pour me nuire. Je traduis ce retrait comme une injustice et une atteinte aux droits de vote de mes fans à travers le monde et une discrimination contre le peuple malien en particulier. » a-t-il ajouté.

Lors du dévoilement des catégories AFRIMMA 2020, l’auteur de « Je suis désolé » était nominé dans les catégories meilleur artiste d’Afrique de l’Ouest, meilleur concert live, et meilleur producteur de l’année.

Marie Claude


Commentaire