• Produits cosmétiques: Le MINSANTE suspend Mira Cosmetic et Carimo

    Auteur : Marie Claude | 12 août 2022 | 701 vues

Dans plusieurs communiqués officiels, le ministre de la santé met des scellés sur les entreprises Mira et Carimo. Manaouda Malachie semble vouloir assainir en ce moment le domaine des cosmétiques au Cameroun.

Manaouda Malachie met un frein sur le « djansang » au Cameroun. Sa sortie où il déconseille l’usage des produits cosmétiques de la députée Nourane Foster a fait un tollé au sein de l’opinion publique. Cette fois, il va en guerre contre plusieurs autres marques de cosmétiques.

Dans une lettre adressée à la promotrice de la marque Mira Cosmetic, le ministre lui signifie une « violation de la réglementation en matières de commercialisation des compléments alimentaires et boissons diététiques. Les produits de cette marque seraient donc vendus sans autorisation préalable du ministère de la santé comme il se doit. Même son de cloche chez Carimo et aussi pour la marque Sisi Secret. Ainsi, il leur ai demandé de « suspendre toutes activités de commercialisation de tels produits sans une autorisation préalable du « Ministère de la santé), étant entendu qu’elle s’apparente à une mis en danger de la vie d’autrui, répressible par le code pénal camerounais » peut-on lire via ces lettres du ministre.

La suspension de ces marques de produits cosmétiques ouvre la voie à l’assainissement d’un secteur qui génère des milliards de Francs CFA par an. Le public pèse alors deux poids: entre la préservation de la santé publique et éviter de graves maladies dans les années à venir, et le nombre d’emploi qui existe grâce à ce secteur controversé. Que doit-on choisir?

 

Marie Claude


Commentaire