• Nécrologie: Nkotti François s’est éteint après 50 ans de carrière

    Auteur : Marie Claude | 4 août 2021 | 663 vues
Un monument de la culture camerounaise vient de rendre l’âme. Nkotti François s’est éteint à l’hôpital général de Douala. Il aura réalisé de très grandes oeuvres pour les générations futures.

Nkotti François ne pourra pas célébrer son âge d’or. Une grande partie des festivités liées à ses 50 ans de carrière n’ont pas eu lieu cette année comme prévu, annulées pour cause de Covid-19. Avec toutes ses contributions dans les domaines artistique, événementiel et politique, il méritait bien une célébration complète à la dimension de son oeuvre.

Plus de 30 albums et une centaine de chansons à son actif, telle est la richesse musicale de ce patriarche du makossa. Parmi ses best-sellers, on retrouve des titres comme »Na ma timba Souza », « BlackStyl Mwassa » ou encore « retraite à mbamba ». Il a participé à la construction du makossa avec une génération où on retrouve des ténors comme Manu Dibango qui le couvrait d’éloges en disant: «Desto fait parti du patrimoine de l’histoire du Cameroun». On compte aussi son « frère » Toto Guillaume, Salle John, Aladji Touré ou encore San Fan Thomas. Nkotti François est également l’un des pères fondateurs du groupe « Black Styl ».

Il y a 28 ans, il mettait alors sur pieds l’évènement FOMARIC (Foire Musicale, Artistique, Industrielle et Commerciale). L’un des plus grands succès de sa carrière qui n’a jamais cessé d’exister. Il recrutait alors une centaine de jeunes sur le site de l’événement pour soutenir la jeunesse.

Si tout le monde reconnait son altruisme, Nkotti François l’aura bien plus démontré en politique. Il brigue un poste de Maire de Bonaléa de 2002 à 2013. C’est une commune du Cameroun située dans la région du Littoral et dans le département du Moungo, au Nord de la ville de Douala. Les populations de cette zone n’ont jamais cessé de tarir d’éloges envers sa personne.

Très attaché à Dieu, l’artiste qui avait d’ailleurs voulu être prêtre, s’en va en laissant un immense héritage derrière lui. Les artistes n’ont pas manqué de faire des publications sur les réseaux sociaux en ce triste jour pour lui dire: au-revoir.

 

Marie Claude


Commentaire