• Nathalie Koah: La B.A.S. menace de boycotter son « meet and great » à Paris

    Auteur : Marie Claude | 25 novembre 2021 | 3 701 vues

C’est ce samedi 27 novembre qu’est prévu le meet and great de Nathalie Koah pour la présentation de son livre « Renaitre ». Mais cette activité semble être menacée par les membres de la brigade anti-sardinards.

Dans un texte qui circule sur la toile, la BAS semble vouloir interdire ou du moins gâter le meet and great de NK. Cette dernière organise un bel événement pour présenter son second livre « Renaitre », à ses fans de la France. Tout est déjà prêt pour que ce samedi soit une belle journée. Mais les gars ne veulent pas l’affaire là.

« Comment peut-on RENAÎTRE à Paris alors que le sang coule et les gens meurent dans son pays sans qu’on ait un jour compati ? RENAÎTRE, un bien beau mot.On aimerait bien que ces enfants tués à Ekondo Titi aujourd’hui RENAISSENT.On souhaiterait que les enfants tués à Kumba l’an dernier RENAISSENT. On voudrait que les fillettes assassinées à Buea et à Bamenda ces derniers mois RENAISSENT. Mais il est impossible pour eux de RENAÎTRE quand on a affaire à une dictature d’un côté et a ses petites têtes complices d’un autre.Ces petites têtes complices sont tous ces blogueurs, influenceurs, Tik tokeur, Comédiens, Musiciens, Chanteurs, Écrivains etc.. qui vivent paisiblement leurs vies et profitent du régime en place quand celles de leurs frères, leurs fans sont chaque jour menacées et en danger et que d’autres camerounais croupissent dans la galère. » peut-on lire sur Facebook. Les gars mettent alors les problèmes du pays sur les personnalités et stars du 237.

Ils ont par la suite mis un doigt accusateur sur NK et sa vie de luxe qui pour eux n’est pas normale: « Ces gens sont payés pour distraire la jeunesse, pour l’endormir, l’éloigner des vrais problèmes du pays et aussi pour les pervertir et les corrompre.C’est le cas de l’auteure de ce livre, qui n’apporte rien à la jeunesse, profite du régime et mène une vie de rêve avec l’argent provenant des caisses de l’État. On se souvient encore d’un avion privé à elle affrété pour la transporter de la Guinée Équatoriale où elle était confinée et bloquée l’année dernière qui l’a ramenée au Cameroun.Pendant qu’elle profite du régime, voyage en première classe, loge dans les meilleurs hôtels, fait ses achats dans les grandes boutiques, la vie devient de plus en plus dure au pays, le contribuable Camerounais souffre, les Anglophones meurent chaque jour et elle n’a jamais dit le moindre mot.Elle n’a jamais posé le moindre acte pour dénoncer cette guerre ou soutenir les déplacés. Elle ne fait rien pour aider les camerounais ni amener ses patrons à améliorer leurs conditions de vie.« .

La lettre relayée par de nombreuses pages d’informations est terminée avec quelques menaces: « L’argent du contribuable sert à l’enrichir tandis que le peuple ne cesse de maigrir et elle en profite au maximum.Madame Nathalie Nkoah, vous êtes priée d’aller organiser cet événement à Bamenda ou à Buea en hommage aux petites filles récemment assassinées qui pourraient être vos filles.Ou alors organisez le à Douala ou à Yaoundé avec vos amis Ministres, directeurs généraux, footballeurs, artistes etc mais pas ici à Paris. Si vous vous entêtez, vous recevrez une visite punitive de la BAS et nous ne serons pas responsables des dégâts qui pourraient y être posés.« .

L’auteur de « Renaitre » n’a pas encore réagit à cette lettre. Mais les internautes nombreux, se sont offusqués de cet acharnement de ce groupe. Selon plusieurs personnes, la BAS n’est même plus claire dans son combat et veut juste boycotter tous les camerounais qui vivent au pays. « Et comment peut-on prétendre aimer le 237 mais l’insulter et faire la propagande sécessionnistes à l’étranger ? Mais sachez une chose peu importe le temps vous rendrez compte au peuple camerounais et surtout aux veuves et orphelins. » a écrit un internaute. L’affaire-ci ne va pas finir si facilement.

Marie Claude


Commentaire