• Mani Bella: « Aimons d’abord notre musique avant d’aimer pour les autres »

    Auteur : Marie Claude | 8 août 2022 | 1 098 vues

La chanteuse Mani Bella est revenue sur l’attitude du public camerounais envers leurs artistes. Elle explique leur grand intérêt pour le japap et très peu pour la culture proprement dite.

Le japap, le fax, le kongossa, et bien d’autres nom sont utilisés au Cameroun pour désigner ces rumeurs et autres informations du bas de la ceinture lié aux artistes. Les stars ont déjà remarqué que les internautes se versent vers ce genre d’informations, au détriment souvent de leur productions, de leur travail, de ces moments où ils expriment leur art. C’est sur ce débat que revient Mani Bella depuis la fin de ce weekend.

« Chers CAMEROUNAIS, vous n’avez pas honte ???? 😡 Moi MANI BELLA, TÉNOR, STANLEY ENOW, AVEIRO JESS et les autres, vous disons merci. Quand ce sont les histoires de Kongossa vous êtes tous là n’a waaaaaaarr😒rrrrr… Vraiiiiiment ! bravo pour votre humilité 👏👏👏👏 La honte de ça !😒 Et c’est votre honte. PAS LA NOTRE car on se débrouille à travailler malgré le manque de producteur et de droit d’auteurs au 237! Même soutenir vous dépasse!😒 Quoooo vous chantez d’abord quoi???? Tchuiiiiipsss ! Jusqu’à vous parlez souvent fort aux autres pays hein…😒 » a-t-elle écrit sur sa page Facebook.
L’artiste dénonce ce comportement qui au final baisse la côte de popularité des stars. Quand les artistes camerounais sortent des chansons, les vues sur Youtube se comptent par quelques milliers, tandis que dans d’autres pays, c’est des millions de vues en moins d’une semaine. Le traitement du public camerounais envers leur star, laisse donc vraiment a désirer.

Marie Claude

Tags :



Commentaire