• La chanteuse Taty Eyong victime de sabotage ?

    Auteur : Marie Claude | 1 juin 2021 | 416 vues
La nouvelle chanson de Taty Eyong intitulée « sacrée maman » n’a pas mis une semaine sur Youtube. Elle a été réclamée et bloquée par le label Pharempire avec qui Taty a travaillé.

La chanson « sacrée maman » sortie ce dimanche 30 mai, jour de la fête des mères a donc disparu sur la chaine youtube de l’artiste. C’était le 6ème titre dans l’album « envole-toi » sorti en janvier 2020. Dès la première écoute, le public semblait conquis. Mais quelques heures plus tard le son disparait. « Cette vidéo n’est plus disponible en raison d’une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur envoyée par SERVARTS-PHAREMPIRE – NLEBE Samuel Obaker » peut-on désormais lire après avoir cliqué sur le lien de la chanson.

Tout le monde est bien-sur interloqué après la suppression de la chanson. La réclamation a directement été taxée de « sabotage » par l’artiste: « Je suis grandement navrée de vous faire témoins de l’échec du travail que nous avons tous abattu jusqu’à ce jour. Je suis en colère, triste, irritée du mépris qu’on porte à mon talent. Le Très haut m’a fait la grâce de m’épanouir par la musique et qu’avec elle je remplisse la mission de régaler nos cœurs.🙏🏼 À vous qui m’avez lu, écouté, parlé ; vous qui compatissez et comprenez la douleur que cela peut engendrer, Merci infiniment. Votre réconfort fait davantage ma force. Je vous reviens très très bientôt. 🥰 » a-t-elle écrit sur ses pages.

C’est donc avec une grande déception que le titre qui avait captivé le public n’existe plus. Plusieurs personnes accusent le label Pharempire de freiner le talent de Taty Eyong avec cette situation. Ce serait pourd’autres une entreprise fantôme qui veut juste tuer des talents. Alors que pour d’autres, Taty ne s’est pas assez imprégnée de son contrat avec cette maison de production. C’est donc juste les retombées. Quoi qu’il en soit, la situation est assez décevante et incompréhensible pour plusieurs.

Marie Claude

Tags :



Commentaire