• Ibrahim Mbombo Njoya: le roi des Bamouns s’est éteint ce jour en France

    Auteur : Marie Claude | 27 septembre 2021 | 303 vues
Evacué il y a quelques jour, le roi Ibrahim Mbombo Njoya vient de décéder en France, à l’âge de 83 ans. Il était très attaché à la tradition et à la culture camerounaise.

C’est un grand homme de la tradition qui s’en est allé. Ibrahim Mbombo Njoya atteint de covid-19 depuis le début de ce mois de septembre a été emporté par des complications dû au virus. Le 11 septembre, il s’est fait évacué en France et interné à l’hôpital américain de Paris.

Ibrahim Mbombo Njoya, comme tout fils de sultan, était un privilégié. Au terme d’études primaires à Foumban, sa ville natale, il ira poursuivre ses études secondaires en France, puis reviendra les parachever au Lycée Général Leclerc de Yaoundé. Après son Baccalauréat, il poursuivra ses études supérieures au Sénégal, à l’Institut d’Etudes Administratives Africain de Dakar. Il y obtiendra un diplôme du deuxième degré. Il a ensuite engagé une carrière politique et administrative très riche au Cameroun.  Il aura occupé à sept reprises des fonctions ministérielles et à deux reprises celles d’ambassadeur.

Le 19ème roi de bamouns aura beaucoup milité pour la culture camerounaise. Il a notamment permis d’hisser le Nguon au patrimoine immatériel de l’humanité à l’UNESCO, en fin 2020. En dehors de ses apparitions dans le cadre professionnel, il était très présent sur la scène culturelle et sportive du 237.

Depuis 1992, Ibrahim Mbombo Njoya était le Roi des Bamouns. Comme le veut la tradition, il sera enterré dans la plus grande discrétion. Après, s’ouvrira alors une période de deuil. Le sultan laisse neuf veuves ainsi qu’une trentaine d’enfants. Son successeur, tenu secret pour l’instant, sera désigné parmi un des fils, né pendant qu’il était sous le trône.

Marie Claude


Commentaire