• Fai Collins implore le pardon de la communauté Nso: voici les raisons

    Auteur : Marie Claude | 17 août 2022 | 373 vues

Le footballeur Fai Collins a publié via sa page Facebook, une lettre d’excuses à l’endroit de la communauté Nso. Il aurait provoqué leur colère après s’être assis sur un objet sacré.

C’est un sacrilège culturel qu’aurait commis l’arrière droit des Lions Indomptables Fai Collins, contre la communauté Nso du Nord-Ouest du Cameroun. Le footballeur a pris une photo de lui sur une grande chaise ancestrale de la communauté, en étant plutôt fier d’être proche de sa culture. Mais sa joie n’est pas partagée par la grande majorité du peuple Nso qui ont considéré que le footballeur profanait le fauteuil royal. Il n’est pas habilité à s’y assoir, encore moins a partager une image de lui dessus, via les réseaux sociaux.

Après autant de plaintes, Fai Collins a alors trouvé bon de s’excuser auprès de ce peuple. « Suite à la photo apparue sur mes réseaux sociaux où j’ai posé sur un tabouret cavé et décoré, mon attention a été attirée sur le sacrilège culturel que représente une telle image. Je souhaite affirmer que j’ai pris la photo par amour pour ma culture. Mon ignorance m’a conduit à cette erreur. Je plaide donc pour le pardon royal et celui des institutions culturelles qui protègent notre culture. Je promets de rester l’ambassadeur exceptionnel de Nso et de vous rendre tous fiers de notre royaume. » a-t-il écrit. Un choix qui permet qu’il soit en paix avec ses proches et loin d’une quelconque malédiction.

Marie Claude

Tags :



Commentaire