• Dynastie le tigre: »j’ai 11 de mes spectacles annulés après ma photo avec Kamto »

    Auteur : Marie Claude | 31 décembre 2020 | 717 vues

L’artiste camer Dynastie le tigre dénonce un gros boycott de son travail en cette fin d’année. Invité à une émission radio, il explique comment 11 de ses 14 spectacles viennent d’être annulés.

Quand un problème politique se mêle à la culture ce n’est jamais facile. Il n’y a pas longtemps, on vivait le boycott des artistes camers dans les pays européens à cause de la BAS. Ce regroupement de personnes qui souhaite le départ du président de la République actuel et bloquent plusieurs activités pour faire passer leur message. Coco Argentée, K-Tino par exemple ont bien vécu ce phénomène.

Et maintenant, les promoteurs culturels au pays veulent-ils aussi faire la même chose à Dynastie le Tigre? Invité de l’émission Viva cité sur les antennes de la radio Sweet FM, l’artiste musicien a fait des révélations troublantes. Au centre d’une polémique depuis une semaine, il s’est exprimé au sujet des remous créés par la publication d’une photo de lui en compagnie de Maurice Kamto, président national du MRC, un parti politique de l’opposition au Cameroun.

« J’étais à un mariage à Douala Samedi dernier. Quelques minutes avant que je ne monte sur scène j’apprends que c’est le mariage de la fille de Monsieur Albert NZONGANG. Moi je suis artiste je suis venu faire mon job. Quand je fini de faire ma prestation on me fait comprendre que le Professeur Maurice KAMTO m’appelle et vous savez c’est d’abord un papa. En dehors d’être papa c’est une tête pensante pour le Cameroun […] » a-t-il raconté. C’est le point de départ du problème ici mes people.

« Je suis venu vers le président qui m’a encouragé et qui m’a dit qu’il aimait ma musique et j’ai profité de l’occasion pour faire une photo et j’ai publié la photo sur ma page. Cette photo aujourd’hui me vaut toutes les injures du monde venant de mes frères Beti qui estiment que c’est de la trahison. » a-t-il ajouté. Parlant donc de trahison, l’auteur de plusieurs chansons à succès à reçu des menaces.

« De samedi dernier jusqu’au 5 janvier j’avais 14 spectacles et je me suis retrouvé entrain d’être annulé dans 11 spectacles parce que j’ai fais une photo avec le Professeur KAMTO. […] J’ai vu un grand homme qui a lutté pour que le Cameroun a Bakassi et qui aime ma musique. Je me demande encore pourquoi tant de haine ? […] J’ai fais une photo avec KAMTO, je ne suis pas politicien. […] Ils disent que je suis un traître et que j’ai trahis le peuple EKANG mais bon ça me fait marrer. J’ai reçu près de 400 messages de menace » a-t-il conclu.

Le gars est donc menacé depuis la publication de cette image. Celle-ci a d’ailleurs eu une audience très forte. 66.000 likes, 6.400 commentaires et 1.700 partages.

Après ce gros buzz qui le suit toujours, il a mis en ligne une nouvelle chanson intitulé « A qui profite la haine?« . Il demande à travers ce son de faire la paix dans le pays, et prône la tolérance et le vivre ensemble. Espérons que ce message prime sur les divisions.

Marie Claude


Commentaire