• Drame de Gouaché: Samuel Eto’o très en colère contre le maire de Bafoussam 3

    Auteur : Marie Claude | 5 mars 2020 | 828 vues

C’est dans une lettre ouverte que Samuel Eto’o a exprimé son indignation. Pour cause, les fonds alloués pour la construction de nouvelles maisons à Gouaché ont été détournés.

Un gars bassa’a est bien vex. C’est pas tous les jours qu’on voit le ngambé écrire autant sur les réseaux sociaux. Mais la lettre qu’il a publié hier soir sur sa page Facebook est bien longue. Sa page certifiée et qui totalise 8 millions d’abonnés a grondé.

On se souvient de l’effondrement de terrain qui a eu lieu à Bafoussam le 29 octobre 2019. Le lourd bilan a fait de nombreux morts mais aussi des personnes sans domicile. Et apparement le Ngambé a financé un projet devant reconstruire des maisons pour ces populations. Mais le maire a fait comment oh, les quelques maisons faites sont en état de ruine actuellement et inhabitées.

Publiée par Samuel Eto'o sur Mercredi 4 mars 2020

« C’est avec une grande amerture et tristesse que j’observe toutes ces maisons qui étaient déjà en construction , être abandonnées et s’effondrer à la merci des intempéries tandis que les personnes à qui elles étaient destinées croupissent sous le froid, dans la pluie et sous le soleil par la seule volonté d’une clique d’individus sensées pourtant chérir leur quotidien au regard de la confiance aveugle qu’elles leur ont donnée. » peut-on lire sur la page d’Eto’o.

Il a aussi ajouté: « Bafoussam de son histoire depuis ses pères fondateurs, à une grande âme qui demeure heureusement celle de la plupart de ses fils et filles. Malheureusement une certaine élite dont vous faites partie œuvre pour la déshumanisation de ce peuple auquel je m’identifie en tant qu’être humain et en tant que Camerounais. ». Hum dans tout le bon français de notre footballeur national on sent vraiment qu’il est touché.

Les commentaires qu’il y a sur la page confirment en effet que le projet est dans l’eau depuis. Que Samuel Eto’o a montré sa générosité comme toujours mais c’est une énième déception qu’il reçoit. Ooh le kamer!

Marie Claude


Commentaire