• Douala classée première ville du « djansang » au Cameroun

    Auteur : Marie Claude | 24 juin 2020 | 932 vues

Selon une étude menée par un laboratoire de cosmétique, les personnes vivants dans la capitale économique se décapent trop. Détails et pourcentages dans cet article.

Les go et les gars de Douala sont les plus pros pour le djansang dans ce pays. Eh oui c’est le résultat d’une étude menée par la Société Camerounaise de Dermatologie (Socaderm).

L’étude a été faite sur un échantillon de 10 000 hommes et femmes âgés entre 15 à 50 ans. Ainsi, 27,8% de la population de la ville des sawa est concernée par le phénomène.

Le chef-lieu de la région du Littoral est suivi par les villes de Kumba dans le sud-Ouest (24,1%) et ensuite Yaoundé -région du Centre (19,6%). En troisième position on a Kribi dans le Sud (11,1%) et Bangangté à l’Ouest (10,3%) qui est 4ème.

Marie Claude


Commentaire