• Daphné Njié : « j’ai été violée dans mon enfance »

    Auteur : Marie Claude | 28 septembre 2020 | 673 vues

La belle chanteuse Daphné a fait des révélations chocs dans une longue lettre pour ses fans. Elle a raconté l’un des épisodes les plus traumatisants de sa vie: un viol.

Daphné Njié a décidé de complètement ouvrir son coeur aux fans. On imagine le courage qu’elle a rassemblé pour arriver à parler d’une histoire pareille. Notre belle « oh papi » toujours sensuelle dans ses clips a été victime d’un viol dans son enfance.

« Je m’appelle Daphne NJIE Efundem. J’ai été violée dans mon enfance par une personne dont je ne me souviens plus. J’ai vécu une série de dépressions, de crises d’anxiété et de panique et une détérioration de ma santé en raison du traumatisme que j’ai traversé. Je souffre d’attaques de panique et vomis à chaque fois que j’essaie de devenir intime parce que je sens la forte odeur de sa sueur et des flashbacks de la scène. » a-t-elle écrit.

La belle star qui est pourtant toujours souriante, traine cette douleur dans son coeur depuis de nombreuses années. Bien qu’elle possède toutes ses facultés et arrive à faire son métier, dans sa vie c’était le chaos total. Elle a perdu bon nombre de relation à cause de son comportement. « En 2013, on m’a diagnostiqué un problème de santé, mais je n’ai pas pu recevoir de traitement en raison de ma peur de pénétrer quoi que ce soit dans mon vagin. J’ai fréquenté un certain nombre de gars qui ne pouvaient pas comprendre pourquoi je ne pouvais pas avoir de relations sexuelles. Certains d’entre eux pensaient que j’étais lesbienne, certains pensaient que j’avais vendu mon vagin de manière démoniaque pour le succès de ma carrière, certains croyaient simplement qu’en tant qu’artiste je dormais, c’est pourquoi je ne pouvais pas coucher avec eux. Cela fait presque dix ans que j’ai eu des relations sexuelles. Mon état de santé s’est détérioré au fil des ans.« .
On peut dire que c’était un vrai cauchemar pour Daphné. Il s’en est fallu de peu pour qu’elle frôle le drame comme elle le raconte: « Fin 2018, j’ai été transportée d’urgence à l’hôpital après m’être évanouie à cause d’une douleur aiguë et après analyse, le médecin a déclaré que le test le plus important pour mon état pouvait être effectué car je souffrais de «vaginisme». Il m’a référé à un psychologue / psychiatre Dr Eyoum où j’ai commencé la thérapie. Grâce à la thérapie, j’ai pu surmonter mes dépressions, je suis moins anxieuse, plus confiante en qui je suis et en mes capacités.« .

C’est avec toute cette douleur et son expérience qu’elle a aujourd’hui créé son association pour venir en aide aux femmes. La fondation Be Woman By Daphné. « Ensemble luttons contre cet acte diabolique de viol et d’abus sexuels et encourageons les soins de santé mentale et psychologique à travers la thérapie pour permettre à nos jeunes filles et femmes victimes de cet acte de grandir sans un frein à leur développement et à leur émancipation.  » a-t-elle ajoutée.

Daphné est un bon exemple car elle a surpassé une épreuve qui aurait pu la détruire. Comme quoi derrière un magnifique sourire se cache souvent une douleur indescriptible. En tout cas son courage nous rend encore plus fan d’elle.

Marie Claude

Tags :



Commentaire