La comédienne Sélavie met en place une nouvelle maison de production pour le cinéma camerounais. Elle met en plus un point d’honneur a rehausser le théâtre.
La célèbre comédienne Sélavie New way se positionne très haut. Il y a juste quelques heures, elle a annoncé la création de sa maison de production nommée « Sélavie New Dream prod ». Une structure spécialisée dans la production cinématographique, et particulière la production des spectacles.
Elle a partagé la bonne nouvelle avec ses abonnés via sa page officielle Facebook: « Bonjour les co, l’accouchement fut difficile, mais le bébé est en pleine forme. Rêvez, rêver, rêver ! Croyez en vous en premier, croyez en vos rêves, ils se réaliseront! Soyez sûre de ce que vous valez . Vantez vous, soyez fière de vous, même dans zero😊! C’est mon travail 🤣 Je puisse ma force des différentes épreuves de ma vie , Faites de même et ne laissez jamais, qui que ce soit vous rabaissés Point Final. « Selavie New Dream Prod ». Avec licence de production de spectacle 😊 Les vrai choses commencent et c’est le début du commencent. Merci à mon conseil maître Gabriel Kemje Bate. Affaire à suivre !« .
Ce rêve qu’elle réalise enfin va lui permettre de remettre le pieds à l’écrier côté spectacle. Elle a partagé une affiche titrée « Tout ça Sélavie » qui sera bientôt au théâtre. Surement le titre de son nouveau spectacle. Ce ne sera toutefois pas le premier spectacle qu’elle écrit depuis qu’elle vit en France.

Ce n’est qu’après deux ans d’études à l’École du one man show à Paris que l’artiste trouve sa voie. Elle a par la suite écrit le spectacle « Selavie vous colonise » en 2013. Deux années plus tard, elle propose au public son deuxième spectacle, « Sélavie en couleurs », qu’elle a présenté le 27 mai en showcase au théâtre des Blancs manteaux, à Paris. Elle y livre un regard critique et satirique sur la vie des Africains de la diaspora : comment ils sont perçus par les Européens, mais également par leurs familles restées au pays.

Cette nouvelle aventure qu’elle entame avec sa maison de production remettra certainement le feu des projecteurs sur elle.

Marie Claude

Tags :



Commentaire