Malicka Bayemi est prise dans un tourbillon médiatique depuis ce fameux 16 juin 2021. Ses images dans une sextape circulent sur la toile et ne cesse de défrayer la chronique, pourtant elle n’est pas connu du grand public.

Depuis une semaine on ne parle plus que de ça dans toutes les chaumières au Cameroun. L’histoire de la sextape mettant en scène Malicka Bayemi étant devenue virale sur les réseaux sociaux. Personnalité publique malgré elle, cette jeune aurait perdu le sommeil depuis cette scabreuse affaire. Dès qu’elle a franchi la porte de chez elle le 16 juin dernier, une bonne partie des membres de sa famille avait déjà reçu une sextape où elle est en action, et par ricochet, presque toute la république.

L’incompréhension doit être grande et le désarroi total pour eux. Rien ne pouvait présager un événement d’une telle envergure dans cette famille, son père a toujours mis l’accent sur l’éducation de ses enfants. Sa jeune fille a d’ailleurs obtenue son baccalauréat à Yaoundé au collège Charles et Thérèse Mbakop de Bastos.

Agée aujourd’hui de 18 ans, Malicka vit avec son père dans la maison familiale à Douala. Elle ne manque de rien au vue de son entourage. Mais depuis la séparation de ses parents, elle erre comme une âme en peine. Croquant la vie à belle dent, elle fait la rencontre d’un certain Wilfried Eteki ; gérant de restaurant à Douala.

Le périple de Malicka et de Wilfried, est déjà diffusé partout. Et surtout leur escale dans les locaux de la chaine de radio RSI, à la rencontre du journaliste Martin Camus Mimb d’où est issue la fameuse extape.

Mais les images de Malicka depuis quelques jours sont un vrai coup de poignard. Ses proches ont donc choisi de lui constituer un comité d’avocats qui devront s’occuper de l’affaire et défendre au mieux la jeune fille.

Marie Claude


Commentaire