• CamusGate/Marie Thérèse Abena Ondoa: « Malicka a été abusée par ses bourreaux »

    Auteur : Marie Claude | 23 juin 2021 | 526 vues
Une conférence de presse vient de se tenir à Yaoundé où le Pr. Abena Ondoa, Minproff, a dénoncé l’acte commis dans le bureau de Martin Camus Mimb, à l’endroit de Malicka.

Ce 23 juin, après près d’une semaine de débats sur les réseaux sociaux, le gouvernement réagit à l’affaire « CamusGate ». En présence de la ministre des Affaires Sociales et de plusieurs autres membres du gouvernement, la Ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoa, s’est exprimée. Elle a vivement condamné les multiples actes d’exposition et d’abus des jeunes sur les réseaux sociaux. Elle a pris à part le cas particulier de la jeune Malicka Bayemi qui défraie la chronique en ce moment.

« Le cas le plus récent est celui d’une jeune fille de 18 ans, abusée par des bourreaux, filmée en plein ébats sexuels, dont les images et la vidéo ont été balancées dans les réseaux sociaux. Ce triste événement s’est déroulé le mercredi 16 juin 2021, jour pourtant dédié à la célébration de l’enfant africain. Quel message voulaient-ils passer ? » a-t-elle déclaré face à l’assistance.

Elle a rappelé à quel point cet acte et d’autres du même type ôtent la dignité humaine des victimes et les laissent à la vindicte populaire. C’est une réelle atteinte aux droits fondamentaux des jeunes.

La ministre a très vite affirmé le soutien du gouvernement aux victimes, et donc à la jeune Malicka, sans négliger un rappel à l’ordre aux parents qui doivent être plus attentif à l’éducation de leur enfant.

Pour conclure, Marie Thérèse Abena a demandé a ce que tous les coupables d’actes ignobles envers les jeunes soient dénoncer sans distinction, pour que la justice fasse son travail. On peut donc dire que ça chauffe pour Martin Camus et son ami Wilfrid Eteki qui sont ici considérés comme les bourreaux de Malicka.

Marie Claude


Commentaire