• Brenda Biya traquée à Paris par la brigade anti-sardinard

    Auteur : Marie Claude | 15 octobre 2020 | 355 vues

La princesse d’Etoudi Brenda Biya en séjour privé à Paris a eu quelques soucis. Son hôtel a été envahit par des opposants du régime qui lui demandait de quitter la ville.

La brigade anti-sardinard (BAS) et les Amazones de Bobbi Tanap. C’est la dure équipe qui a plié les manches pour chasser la première fille du pays.

Selon les informations qui circulent sur la toile depuis quelques heures, »La BAS et les Amazones étaient aux trousses de Brenda depuis que sa présence était signalée à Paris. En prenant en filature le véhicule de l’ambassade du Cameroun mise à sa disposition avec chauffeur et gardes de corps, ils ont pu repérer où elle se terrait et ont décidé de lancer une opération sur cet hôtel de luxe. »

Brenda Biya passait donc des moments au calme dans une suite chic de l’hôtel le Plaza Athénée, situé au 25 Avenue Montaigne. C’est là qu’elle reçoit un appel du service d’accueil qui lui dit qu’elle a de la visite.

La go est étonnée et demande les noms des visiteurs. On lui donne deux noms au hasard, elle barre de sortir de sa chambre. C’est alors là que le fameux Calibri Calibro lance la vidéo depuis le hall de l’hôtel. Il demande que Brenda rentre au pays ou bien elle quitte la ville. Son délai de déménagement c’est deux jours massah.

Pour eux, la go dilapide les do du pays qui doivent sauver le peuple. En plus il y a la guerre dans le NoSo donc que l’argent qu’elle dépense à Mbeng béta son père arrange le pays avec.

Bref  l’affaire chauffe sur les réseaux sociaux. On verra si dans deux jours ils repartent voir si elle est encore là-bas. Affaire à suivre.

Marie Claude


Commentaire