• Audrey Aboula: « 02 ans après la sortie de mon livre je n’ai jamais reçu 5Frs »

    Auteur : Marie Claude | 7 juillet 2020 | 283 vues

L’ex première dauphine Miss Cameroun 2016 a versé son éditeur sur les réseaux sociaux. Elle n’aurait jamais rien reçu comme argent sur son livre publié en 2018.

« Une dauphine dans un monde de requin« ! C’est le titre de l’ouvrage d’Audrey Aboula. Elle avait décidé de raconter son histoire avec le concours de beauté national. Ainsi en 2016, Aboula sort première dauphine de Miss Cameroun. Mais elle démissionne de son poste quelques mois plus tard. Elle dénonce des pratiques très compliquées au sein du COMICA. Et c’est là qu’elle décide d’en faire un livre.
« J’ai choisi le 1er jour de l’an 2018 pour vous annoncer la sortie officielle de mon ouvrage « une dauphine dans un monde de requins ». Un livre sur lequel je travaille depuis des mois… »  avait-elle annoncé sur les réseaux sociaux.
Elle avait alors expliqué: « En toute humilité, je viens ainsi poser ma petite pierre à l’édifice de la jeunesse forte et fière que nous rêvons tous voir émerger au Cameroun. Ce pays que j’aime tant et qui m’a fait 1ere dauphine lors du concours national de l’an dernier. Même si j’ai posé ma démission quelques mois après, j’en suis sortie outillée pour relever de nombreux défis. ».
Une fois le livre dehors la go a fait la promo et le tour des médias. Mais deux ans plus tard, elle revient dire que ça a cuit avec son éditeur. « Deux ans et demi aujourd’hui que mon Livre a été publié, qu’il est commercialisé au Cameroun et vendu à l’international mais je n’ai jamais reçu même 5 Francs CFA de la maison d’édition sur ce qui me revient de droit! ».
Donc malgré les diverses publications et tout là le livre n’a rien donné. « Après de maintes tentatives de dialogue, le (co) propriétaire FELIX MBETBO a simplement ignoré mes Mails et m’a bloqué sur Whatsapp refusant ainsi toute communication avec moi après que je sois allé lui réclamer mes Droits et faire un état sur la production, la vente de mes livres 😅 (c’est aussi la faute à Paul BIYA?) » s’est-elle étonnée.
De son côté le fameux éditeur Félix Mbetbon’est pas novice dans son travail. Aux éditions du MUNTU, il a plusieurs livres a son actif et avec du succès. On peut citer ici « la république du piment, « couper leur le ziz » ou encore « sur les routes de Douala ». Sur son compte Facebook l’éditeur a juste commenté: « Même pas 5« , comme pour dire que hein, y a pas d’argent pour Audrey Aboula. Et le gars ne donne pas le lait. Il est prêt et réponds à toutes les attaques en ce moment vu les multiples personnes qui le critique après le post de l’ancienne dauphine.
Des témoignages diffusés ça et là sur la toile expliquent pourtant l’investissement profond de cet éditeur pour le livre querellé. Comme quoi le montant global de production et de promotion dépensé n’a pas pu être remboursé par les ventes du livre qui étaient assez maigres. On parle ici de plusieurs millions dépensés.
Au final mes people. La go veut les do, l’éditeur dit que le livre n’a pas produit. On gère alors comment?

Marie Claude


Commentaire