• Amobe Mevegue: l’animateur camerounais casse son micro

    Auteur : Marie Claude | 8 septembre 2021 | 555 vues
Deux semaines après son passage au Cameroun, Alain Amobe Mevegue vient de rendre l’âme. Il aura été l’une des grandes figures afro des médias hors du continent.

Le weekend du 22 août 2021, Amobe Mevegue était au Cameroun, dans son village Nkolbogo, pour dire adieu à sa mère qui s’en était allée. Et là c’est lui qui vient de rendre l’âme à Paris. L’annonce a été faite il y a une heure sur sa page Facebook officielle, par son équipe: « C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons qu’Amobé est parti rejoindre ses ancêtres. Il laisse derrière lui un grand vide.« .

C’est une grande perte pour le monde médiatique et pour le 237. Né au Cameroun le 01er octobre 1968, Amobe arrive en France à l’âge de 05 ans. Il y obtiendra un DEUG en communication et une licence d’études cinématographiques. Ce qui lui permet de travailler dans plusieurs radios africaines et antillaises et de réaliser des courts-métrages. Il aura un parcours des plus élogieux en parcourant de grands médias. RFI (1994), MCM Africa (1998), TV5Monde (2002) et France 24 (2010).

Il produira des émissions cultes comme « Plein Sud », « Africa Music », « Abidjan on dit quoi », « Acoustic » ou encore « Africanités ».

Il finira par créer sa propre chaine de télévision panafricaine nommée Ubiznews.  Son attachement profond pour l’Afrique est sa marque personnelle, malgré sa renommée internationale. C’est l’une des raisons qui l’orientent vers le domaine culturel tout au long de sa carrière. Dans sa signature au sein des médias, l’animateur signait avec son patronyme, et jamais avec son prénom « Alain ».

Les témoignages ne cessent de pleuvoir sur la toile depuis l’annonce de son décès. Entre consternations et douleur, les autres personnalités publiques et stars lui disent en choeur: « Au revoir Amobe ».

Marie Claude


Commentaire