• Affaire Buéa: Majoie Ayi prend la défense du gendarme qui a tiré sur la petite fille, les internautes en colère

    Auteur : Marie Claude | 14 octobre 2021 | 659 vues

La tragédie de Buéa est vive sur les réseaux sociaux. La sortie de Majoie Ayi vient encore réveiller le débat sur « qui a tord ou raison » dans l’affaire.

Ce 14 octobre, c’est une vraie tragédie à Buéa. La petite Caro Louise NDIALLE agée de 05 ans, est décédée ce matin après avoir reçu des balles. En effet, un gendarme stoppe la voiture de la mère de Caro qui la conduit à l’école. La femme au volant refuse d’obtempérer et le gendarme ouvre le feu. Une balle perdue enlève alors la vie du bébé. Un événement qui choque totalement le pays.

Plusieurs artistes se sont exprimés sur l’affaire, entre colère, tristesse et désarroi. La chanteuse Majoie Ayi quant à elle, vient juste de s’exprimer via sa page Facebook: « Ces hommes en tenue veillent nuit et jour pour le bien de la nation et bien que le pire est arrivé, sachant tirer des leçons . Les hommes en tenue sont là pour notre sécurité évitons les résistances inutiles et coopérons. Repose en paix soldat courage à la famille attristée 💔 ça fait mal💔😔 » a-t-elle écrit.

Une réaction qui a mis le feu aux poudres sur l’affaire. « Pour le bien de quelle nation s’ils doivent tirer sur les personnes comme si c’était un jeu.. Il ne pouvait pas tirer sur les roues… Yeee yeee yeee reposes en paix soldats de mes pieds… J’espère que quand ton enfant subira ce genre de sort tu tiendras le même genre de langage… Quand nos bouts de doigts grattent on peut écrire du n’importe quoi … », « Ils n’ont pas été entraînés pour tirer à tout bout de champs sur nous! Il pouvait relever sa plaque d’immatriculation mais non… il était trop fort… l’arme à feu est sensée être la dernière solution. Je n’ai aucune pitié pour lui… DIEU LUI-MÊME sait comment il a fait chacun de nous… je ne le condamne pas ni le juger mais j’ai pas de la peine pour lui désolée!!… protégez nous oui mais tirer alors qu’il voit un enfant et sa maman dans un véhicule pour l’école?? » peut-on lire dans les commentaires.

Ainsi des milliers de commentaires sur le post de la Matadora ont voulu prendre la défense de la petite fille ayant perdu la vie au détriment du gendarme qui n’aurait pas dû tirer sur ces civiles. D’un autre côté, plusieurs personnes rappellent que Molyko est une zone en conflit et connait des restrictions sécuritaires particulières. Majoie Ayi a vraiment reçu sa part de balles à travers les commentaires. L’affaire ne sera pas du tout oublié dans les mémoires des camerounais.

Marie Claude

Tags : ,



Commentaire