• 04 mariages pour une lune de miel cameroun: le buzz du moment

    Auteur : Marie Claude | 11 août 2022 | 955 vues

Venue tout droit de la France, l’émission de téléréalité version camerounaise, fait du bruit sur Internet, notamment le comportement des candidates qui laissent à désirer.

Vous avez surement vu plusieurs commentaires sur la toile à ce sujet. L’adaptation de l’émission française, en version Afrique fait le buzz en ce moment sur la toile. 04 mariages pour une lune de miel est un concept qui permet à 04 jeunes dames qui vont se marier, de mettre leur mariage en compétition, d’être notées par les autres candidates et de voir qui d’entre les 04 pourra remporter la compétition. Et le grand prix à gagner est un voyage en amoureux vers une destination paradisiaque.

Mais bien-sûr, nos soeurs camerounaises ne sont pas faciles et c’est un véritable spectacle qu’on retrouve chaque soir de la semaine sur Canal+ Pop. Entre stratégie, critiques acerbes et dénigrement, on a bien l’impression qu’aucune au final, ne mérite cette lune de miel tout frais payé. Rien n’est objectif dans le jugement des candidates. Et c’est ce déferlement de leur concurrence sauvage qui attire tant les spectateurs.

Le public s’en donne à coeur joie sur les réseaux sociaux. Entre fou rire, disputes et commentaires, rien n’échappe à l’oeil de ses abonnés de l’émission. Sur la toile, c’est un sujet permanent. « Des vraies stratèges,ce mariage était beau ,les Filles m’ont vraiment énervé elles ont tout critiqué », « C’est la stratège qui à dit que le piment est fade qui à fini le tableau une fois Mince pourtant moi j’ai kiffé ce mariage il était très beau… », « Que ooooh le gâteau ne donne pas l’envie et que le haut du gâteau est comme du papier hygiénique.😹😹😹😹😹« , « C’était la classe totale,les mariées juges là manquaient d’arguments,les critiquent du quartier koooo tu marches le gâteau c’est comme l’arachide grillé » a-t-on pu lire sur la toile.

On peut dire que c’est le phénomène des vacances et ce n’est pas prêt d’être terminé.

Marie Claude


Commentaire