• Scandale : L’ex président gambien Yahya Jammeh accusé de violences sexuelles

    Auteur : Samira Njoya | 27 juin 2019 | 261 vues

L’ancien chef d’État aurait abusé de plusieurs jeunes femmes alors quand il était au pouvoir.

L’ancien président gambien est dans de sales draps. Après dix-huit mois d’enquête, l’organisation de défense des droits de l’homme accuse Yahya Jammeh de violences sexuelles. Selon cette enquête de Human Rights Watch, Yahya Jammeh aurait violé une ancienne reine de beauté âgée de 18 ans au moment des faits (Décembre 2014).

« Ce moment-là, il m’a demandé s’il pouvait m’épouser, raconte Toufah Jallow. J’étais très naïve. Je pensais que je pouvais refuser son offre et continuer mes études. Donc, j’ai dit « non ».  L’année qui suit, l’ancien président revient à la charge. « Il m’a invitée au palais, encore une fois. J’ai alors commencé à pleurer, à le supplier et à m’excuser, mais cela ne lui a rien fait(…)« Il a frotté son sexe sur ma figure et il m’a forcée à me baisser. J’ai essayé de me débattre et il m’a injecté alors une seringue. Il m’a sodomisée et il m’a dit des choses pour que je regrette de l’avoir rejeté, de lui avoir dit « non » dès le départ ».

Ce n’est pas le seul témoignage. Deux autres femmes  l’accuse de les avoir contraint à des relations sexuelles en usant de pressions morales, financières ou physiques lorsqu’il dirigeait le pays.  Plusieurs autres victimes n’osent pas parler à cause de la culture du pays.

En Gambie, sur les près de 700 dossiers, pas un seul ne mentionne une agression sexuelle de Yahya Jammeh au Centre des victimes. Pourtant, des histoires sont connues, certaines sont sorties dans la presse

Samira Njoya



A lire aussi



Commentaire